L’Assemblée Nationale sert à quoi ?

Constitutionnellement, elle détient la plus grande partie des pouvoirs de la Vème République.
Dans les faits, elle n’a aucun pouvoir car elle est aux ordres des partis et donc du gouvernement dont les membres sont issus de la même majorité qu’elle.

La preuve? Des lois votées en catimini pour que les copains socialistes ne soient pas forcés de les approuver. Des lois antisociales que seule la rue peut faire changer. Des lois autoritaires qui auraient pu passer sans l’intervention de quelques parlementaires courageux.

Vous, la majorité silencieuse de l’Assemblée nationale, si vous preniez vos responsabilités! Si vous lisiez réellement les propositions de lois qui sont amenées sur un plateau par ce gouvernement dictatorial? Si vous votiez en vos âmes et consciences plutôt qu’en fonction de la main que lève M. Valls?INSTANCES

IDéA demande instamment que au moins 60 parlementaires se préparent à déposer un recours devant le Conseil Constitutionnel si la proposition de loi de Bruno Le Roux devait être validée après son passage au Sénat qui en discute aujourd’hui 31 mars 2016.

En effet, l’Article 4 de la constitution précise bien « La loi garantit les expressions pluralistes des opinions et la participation équitable des partis et groupements politiques à la vie démocratique de la Nation. »

Ainsi, cette loi, par sa définition, limite l’expression pluraliste des opinions politiques. Elle est fondamentalement anticonstitutionnelle.

http://www.assemblee-nationale.fr/14/dossiers/modernisation_regles_election_presidentielle.asp